• La culture des bains du Japon

    La culture des bains du Japon

    Parmi tous les attraits du Japon, il est une tradition parfois méconnue dans le reste du monde mais qui ne manque pas d'intérêt: les bains publics que l'on nomme Sento et Onsen.

    Le Sento: un lieu porteur d'histoire

    Ce qu'il faut savoir avant toute chose, c'est que les habitations du Japon ne disposent de salles d'eau que depuis quelques décennies seulement. Avant, tout le monde se retrouvait aux bains publics pour les ablutions. C'était aussi un lieu de socialisation incontournable. Il y avait un Sento dans chaque quartier et ils sont presque tous encore accessibles au public. Ces bains chauds offraient également un moment de détente précieux pour beaucoup de monde.

    Chaque Sento que l'on trouve encore aujourd'hui au Japon est souvent resté tel quel depuis sa construction, bien que modernisé pour des questions d'hygiène sans pour autant en trahir l'esprit ni l'ambiance d'origine. Ce qui implique souvent une architecture atypique pour ces lieux historiques et traditionnels. Un sento propose souvent deux bains: un bain chaud et un bain brûlant.

    Le plus souvent, l'alimentation en eau provient des réserves de la ville. Ces établissement sont encore très fréquentés par les japonais, même si ces derniers possèdent leur propre salle de bains à domicile. Pourquoi ? Afin de perpétuer une tradition ancestrale mais pas seulement.

    Un sento offre souvent un plus grand espace avec des équipements plus complets: bains aromatisés ou à bulles notamment. On y vient pour des raisons d'hygiène, de confort et de partage. C'est un lieu où l'on vient encore pour retrouver ses amis et se détendre dans un cadre reposant.

    Le Onsen: Bienvenue dans les sources thermales du Japon

    Contrairement au Sento, le Onsen est alimenté par des sources chaudes naturelles d'origine volcanique. Certaines de ces sources sont réputées pour leurs vertus thérapeutiques. Il s'agit d'une différence de taille entre un Sento et un Onsen, alors qu'un Sento est souvent au coeur même d'un bâtiment, le Onsen est généralement en extérieur, en pleine nature.

    Voilà pourquoi les sites sont souvent remarquables : forêts, nature luxuriante, divers bassins, quelques cascades et bien sûr une vue imprenable sur la montagne environnante. Les premiers Onsen ont été aménagés au VIIème siècle.

    Il est important de savoir que, bien souvent, les bains publics sont non mixtes et généralement interdits aux personnes tatouées, même s'il ne s'agit que d'un tout petit motif à peine visible. Pas de panique cependant, il est possible de s'adonner aux joies des bains chauds au Japon en contournant ces interdictions. Comment ? Tout simplement en choisissant une source privée. Un Onsen privatif est accessible à tous.

    Certains Onsen proposent des services complémentaires tels que sauna, massages, hammam et restaurants. Par contre, si l'on va au Sento plutôt pour des raisons d'hygiène, on choisir un Onsen pour se détendre avant tout. C'est pourquoi ces sources chaudes sont souvent gérées par des instituts dévoués au bien-être.