Le Japon, une destination de choix pour un itinéraire gourmand

Le Japon, une destination de choix pour un itinéraire gourmand

Pour goûter la haute cuisine japonaise, les vacanciers choisiront expressément les restaurants raffinés qui y sont une véritable institution. Parfois, les spécialités qu’on y sert sortent de l’ordinaire. Pour y parvenir, les chefs font preuve d’ingéniosité dans le but de satisfaire les convives en quête d’une gastronomie de luxe. D’emblée, on leur proposera la fameuse « Wagyu ». Pour la petite histoire, wagyu est la contraction de deux mots : wa pour Japon et gyū pour bœuf. Mais ce bétail n’est pas n’importe lequel, il s’agit d’une race exceptionnelle, élevée avec une attention inhabituelle. En effet, les éleveurs prodiguent aux bœufs de Kobe des séances de massage régulières, leur font écouter de la musique classique, et ajoutent de la bière à leur breuvage. Cela a pour conséquence de donner un persillé et une saveur de beurre sans pareil à la viande, sans oublier sa tendreté et son goût appétissant.

Faire escale à Tokyo pour tester des yakitori

S’il y a un lieu qu’on doit absolument explorer lors d’un circuit au Japon, c’est bien Tokyo. La capitale accueille la résidence de l’Empereur, le siège du gouvernement métropolitain, bref, la plupart des institutions du pays. Cela va de soi, les touristes viennent au Japon pour parcourir les parcs nationaux, faire le tour des temples, des sanctuaires et des musées ou s’immerger au cœur du marché aux poissons de Tsukiji. Mais ils ne manqueront surtout pas d’apprécier le yakitori, une branche typique de la cuisine japonaise. En fait, ce sont des petites brochettes à base de poulet ou de canard grillé, servies en guise d’entrée dans les restaurants locaux, et même dans les restaurants japonais implantés en Occident. Il n’est pas étonnant que les estivants tombent sur des enseignes qui se destinent aux barbecues, délicieusement fondantes. Les rôtisseurs font en sorte que les aliments soient grillés sans pour autant ternir leur saveur.

Un détour au quartier hipster de Tokyo

Shimokitazawa est un faubourg calme et cosy qui se visite à pied. Il se trouve au sud-ouest de Tokyo, dans l’arrondissement de Setagaya. En déambulant à travers de jolies ruelles avec une forêt de boutiques de mode, théâtres, cafés et de bars à musique, les promeneurs découvriront sans surprise des restaurants branchés ou des cantines à l’allure un peu décontractée. Une adresse se spécialise dans les currys, composés d’une dizaine d’épices, et les « ramens Yakuzen », une sorte d’herbe chinoise. C’est l’endroit qui convient aux familles et aux groupes d’amis, car tous les plats « veggie » existent en deux versions, une pour les normaux, et une pour les végétariens.